En plus d’être un lieu de pratique pour tous, l’Institut XPEO est une structure de recherche scientifique ouverte à des collaborations extérieures

Innovation pédagogique et recherche scientifique

La méthode XPEO représente d’abord une avancée pédagogique dans l’enseignement de l’énergie interne. Ce qui était auparavant difficilement accessible et nécessitait de nombreuses années de pratique auprès de maîtres compétents est aujourd’hui mis à la portée de tout le monde.

L’Institut approfondit aujourd’hui le travail de recherche pédagogique autour de l’énergie, tout en continuant à s’ouvrir à de nouvelles pratiques en lien avec des professionnels issus de tous horizons (sportifs, médecins, artistes…)

Expérimentations autour de l’énergie Qi

Dans la méthode XPEO, l’utilisation correcte du Qi se vérifie déjà directement au travers d’exercices et de tests concrets. Il est possible d’aller plus loin dans ce travail expérimental en associant des laboratoires et organismes de recherche pour faire avancer les connaissances scientifiques sur les techniques énergétiques. L’Institut impulsera en ce sens des rencontres interdisciplinaires pour aborder le travail corporel de manière rigoureuse et sous des angles variés.

Tai chi XPEO et maladie de Parkinson

L’Institut travaille depuis octobre 2014 avec les malades de Parkinson, en lien avec des médecins neurologues du CHU de Grenoble. Il organise un premier séjour rassemblement en octobre 2015 pour donner accès aux bienfaits du Tai Chi et d’autres pratiques corporelles à un maximum de personnes atteintes par la maladie.

Lire le retour d’expérience : une méthode énergétique de rééducation des malades de Parkinson

Partenariats scientifiques

Projets de recherche en cours ou à venir :

  • le bien-être au travail par les pratiques impliquant la conscience et l’énergie,
  • les effets du Tai chi sur la maladie de Parkinson,
  • l’observation de techniques énergétiques appliquées à différentes activités physiques (marche, ski…) ou professionnelles (musiciens, chanteurs, acteurs), à travers des expérimentations contrôlées,
  • les méthodes d’observation de techniques impliquant l’énergie interne, réflexions épistémologiques et conceptuelles.