Fabienne Colson est chanteuse lyrique et directrice artistique de la compagnie L’Empreinte vocale. Elle explique comment elle applique les exercices énergétiques XPEO dans sa propre pratique de chanteuse. En tant qu’enseignante, elle intègre également XPEO dans ses cours pour répondre aux difficultés que rencontrent communément tous les chanteurs dans leur apprentissage.

Que t’as apporté XPEO dans ta propre pratique du chant ?

Fabienne Colson : La pratique XPEO m’a apporté un cadre, des protocoles simples pour accéder à un ancrage énergétique, une respiration optimisée, un mental et un émotionnel tranquillisés, canalisés, sans être étouffés. Le plus surprenant est que le travail s’est fait « tout seul », c’est à dire que je n’ai rien fait de particulier pour induire  des correspondances entre la méthode et ma façon de chanter.

Je savais ce que je cherchais et ce dont j’avais besoin, j’avais de nombreuses années de pratiques énergétiques différentes, mais je manquais de direction et de sûreté et  je rencontrais mes doutes à chaque concert et chaque test. XPEO active cette volonté globale où le corps et le mental décident ensemble, ce qu’on appelle le « Yi ».

Les chanteurs ont besoin d’un bon ancrage pour maintenir la cohésion entre le haut et le bas du corps, afin de disposer de tous les résonateurs que celui-ci peut offrir. La tendance naturelle étant d’être entrainé énergétiquement vers le haut du corps. Cet ancrage est souvent recherché par des méthodes de renforcement musculaire. En pratiquant les exercices XPEO,  cette connexion tend à s’opérer plus naturellement et en conscience. Les exercices d’ancrage et d’étirement s’impriment directement dans la mémoire du corps : les bénéfices peuvent alors s’étendre dans la durée, quelque chose reste éveillé et peut ensuite être activé à la demande.

DSC00038-w

Les exercices ont-ils un impact sur la respiration ?

La tendance est à la sur-respiration et au blocage, dus à l’intention de faire des provisions d’air. La méthode XPEO, permet d’aborder les choses autrement : on n’a pas besoin de faire de provisions. D’une certaine manière, ça inspire tout seul ! Davantage sollicitée sur le plan énergétique que le plan musculaire, la respiration tend, au fil des semaines, mois, et années de pratique, à devenir plus souple et plus répondante.

Comment intègres-tu XPEO quand tu enseignes le chant ?

Toute pratique vocale propose des exercices pour activer la conscience corporelle. La méthode XPEO insiste particulièrement sur la conscience de chaque doigt des mains et des pieds. Même si cela demande un gros effort à certaines personnes, cela est toujours possible, et apporte toujours un gain dans la présence du corps. Quand on est capable d’être dans chacun de ses doigts, il est ensuite assez concevable d’accéder au bout de sa langue, de sa mâchoire inférieure, du bord des lèvres, des dents, de l’occiput, des omoplates, du bassin… On passe beaucoup plus naturellement par son imagination, clé indispensable pour permettre un travail à la fois subtil, précis et global.

XPEO apporte des petites choses qui touchent aux fondamentaux du chant et se révèle comme le précieux outil des échauffements individuels et collectifs. Nul besoin de préciser qu’il s’agit d’un exercice énergétique, il s’intègre naturellement à une batterie de vocalises. Par exemple le travail d’intention dans les talons donne un ancrage qui change tout le rapport au corps, celui des doigts des mains requiert une attention plus vive. Les chanteurs sont posés et présents. Ils recrutent plus facilement leur corps et il est plus facile d’éviter l’attitude passive inhérente aux groupes.

Appliques-tu les principes XPEO avant une représentation ou même sur scène ?

Je cherche lors des répétitions à quel exercice je peux faire appel pour m’ancrer, respirer mieux ou appeler une détente dans mes épaules, et surtout, à quel moment de la scène et de la partition musicale je peux les recruter. Par rapport à d’autres approches, les principes XPEO s’intègrent assez aisément aux situations qu’on peut rencontrer sur scène, pour peu qu’on les choisisse et les intègre dans l’approche globale de l’apprentissage et des répétitions.

Avant d’aller sur scène, je pratique les exercices dont je sens que j’ai besoin. La plupart du temps, je cherche des exercices d’ancrages, et de circulation haut/bas, le trac ou l’appréhension ayant tendance à me faire « m’envoler ». Ramener la conscience dans la perception profonde du corps calme le mental, le canalise et évite de partir dans des réflexes de panique irraisonnée.

Vois-tu d’autres applications dans le chant ou la musique ?

Plus globalement, XPEO donne des solutions pour une émission vocale simple et naturelle, en accord avec les ressources corporelles de chacun. C’est un outil concrètement efficace, qui ne demande pas de rentrer dans une démarche spirituelle, ni de pratiquer des années pour commencer à sentir quelque chose. Les protocoles sont simples et nets, et l’on peut éviter plus facilement de se retrouver en face de ses incertitudes personnelles et son manque de confiance en soi. Les résultats sont tangibles. On recrute plus rapidement l’attention, l’intention et la conscience corporelle, et ces principes s’intègrent facilement dans la mémoire corporelle, les rendant disponibles en toute situation.

 

Fabienne Colson, chanteuse lyrique soprano enseigne le chant lyrique à l’École de cordes du Grésivaudan du Touvet, et à l’École de Musique de Corenc. Elle conduit depuis 10 ans l’Atelier Chant du CE d’Alstom, ainsi que des actions artistes et pédagogiques combinées. Directrice artistique de l’Empreinte Vocale, compagnie dont la vocation est de rendre l’art lyrique accessible à tous, à travers des spectacles aux formes innovantes : opéra-minute, spectacles combinant chant lyrique et manipulation de marionnettes, concerts-lectures… Fabienne intervient également en entreprise où elle accompagne des groupes dans la réalisation de spectacles musicaux.

Contact : l.empreinte.vocale@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *