L’article ci-dessous, Le Tai Chi au chevet des malades de Parkinson, est paru le 7 septembre dans l’édition Isère du Dauphiné libéré.

Le journaliste, Jean-Benoît Vigny, est venu à Autrans vendredi 4 septembre pour assister à la matinée de Tai Chi XPEO adapté à la maladie de Parkinson. Il a interviewé Paul Woo Fon et des personnes atteintes par la maladie.

DL_07_09_2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *